COACHING EN DECORATION ET HOME-STAGING

La seconde main : petit budget maxi effet

Qui dit déco, dit grosse dépense. Même si de plus en plus de boutiques en proposent à bas prix, nous n’avons pas forcément les moyens d’investir autant. Et cela est encore plus le cas quand on emménage pour la première fois.

Juste pour vous raconter un peu mon histoire, j’ai toujours été attirée par les objets « vintage », chiner sur les brocantes et récupérer des meubles de la famille. Mais à l’époque c’est vrai que l’on en parlait moins et je n’osais pas dire que j’allais faire les vides greniers. Peut-être que j’avais peur du regard des autres, mais maintenant c’est fini, j’assume mes choix et je prends énormément de plaisir à fouiner ! 

Pour ma part, je sélectionne ce que je peux m’accorder de chiner, et le reste je l’achète neuf. J’ai du mal à acheter de l’électroménager parce-que j’ai toujours peur que ça ne fonctionne pas ou même les matelas, tellement personnel et beurk (pas trop envie d’avoir un élevage d’acariens).

J’aime aussi trouver des vêtements de seconde main, cela ne me dérange pas du tout de savoir qu’ils ont déjà été portés auparavant, un petit tour à la machine à laver et hop, comme neuf !

Si vous êtes à la recherche d’objets de seconde main alors la suite va vous intéresser…

Comment peut-on se procurer de la seconde main chez soi ?

Sur le net

Vous avez de nombreux sites qui proposent des annonces de revente comme leboncoin, la rubrique marketplace de Facebook. Vous avez même Geev, un site (et une application) anti-gaspi : vous pouvez avoir gratuitement tout objet ou meuble mis en ligne. Le seul bémol c’est qu’il faut aller vite, alors si vous trouvez l’article qui vous plait, FONCEZ !

Il existe aussi différents sites qui proposent de la décoration et des meubles : selency (brocanteurs professionnels), lampandco (luminaires, mobilier, déco), capharnaum (l’univers des enfants), laretrofabrique (années 50 à 70), desuet (des objets patinés, tons passés).

Pour les vêtements j’utilise l’application Vinted, et je peux vous dire que parfois je peux y passer du temps mais le jeu en vaut la chandelle. Faire de belles trouvailles, et pour quelques euros, je ne dis pas non ! J’en profite aussi pour vendre ce que je ne veux plus, il n’y a pas de petites économies…

 

Dans les magasins

Vous pouvez vous rendre aux puces, mais ce sont de vrais professionnels. Le prix peut être élevé, mais si vous recherchez vraiment quelque chose de rare ou de prestigieux, allez y faire un tour ! Vous allez en prendre plein les yeux.

Il est possible de chercher autour de vous pour savoir s’il n’existe pas des boutiques de type « dépôt-vente » ou bien des points de ventes Emmaüs. une vraie caverne d’Ali baba ! Bon il faut bien fouiner mais vous pouvez trouver de jolies choses pour presque rien. Et en prime, vous faites une bonne action auprès d’une association.

 

Pour les vêtements, misez sur les friperies. Pour des pièces redevenues tendance mais vintage, des pièces que l’on ne trouve plus en magasin, ou bien des chapeaux, des foulards ou mêmes des sacs. Bien entendu, il faut aimer fouiller, observer, et ça je peux comprendre que certains n’aiment pas ça. Il en faut pour tout le monde n’est-ce pas ? Pour certains le prix sera individuel et pour d’autres, le prix sera fixé en fonction du nombre de kilos à la caisse, comme kilo shop.

 

A l’extérieur

Vous pouvez faire les vides greniers l’été (renseignez-vous sur brocabrac pour connaître les villes et les dates ) et si je peux vous donner un conseil : dirigez vous vers les stands des personnes âgées, ce sont les meilleurs stands (pour ma part) parce-que ce sont des objets vintage à petits prix. L’hiver vous trouverez les « bourses« , où l’on peut trouver des jouets, des livres, ou bien de la petite déco (renseignement dans votre ville de résidence).

Mais il se peut aussi que vous trouviez des merveilles dans la rue (oui oui vous avez bien entendu), et ce, la veille des encombrants. Et dans certaines villes vous pouvez même récupérer des meubles, des vêtements, de la vaisselles, quasi neuf ! N’ayez pas honte de les prendre parce-que c’est mieux chez vous que dans une déchetterie. Et vous ferez un geste pour la planète, pas mal non ?

L’entourage

Oui vous pouvez aussi récupérer la commode de mamie Suzanne ou bien le tourne-disque de papy Robert. Personnellement j’ai récupéré quelques meubles qui venaient de chez ma grand-mère : c’est sentimental mais c’est aussi des meubles vraiment vintage pour le coup.

Concernant les vêtements, vous pouvez organiser une « troc party » chez vous avec vos ami(e)s, cela vous permet de vider un peu votre armoire de vêtements que vous ne voulez plus et en trouver d’autres. Un bon moyen de passer un agréable moment, autant joindre l’utile à l’agréable.

Home-tour

J’ai décidé de vous faire un petit home-tour de mon appartement, pour vous montrer les petites pépites que j’ai déniché. Avec un peu de patience on peut trouver de jolies choses avec un petit budget. Vous trouverez du mobilier, de la déco et des petits trésors en tout genre. 
Jolie trouvaille pour ma fille : un bureau vintage, vous pouvez d’ailleurs retrouver mon article où j’aborde le sujet sur le coin bureau
Vous trouverez les autres trouvailles dans une story permanente sur mon compte instagram.

chiffonnier vintage
Chifonnier trouvé en brocante pour 12€
Dame Jeanne, la rescapée d'une brocante pour 2€
déco murale chinée
Corbeilles 0.50€ pièce trouvées chez Emmaüs et la brocante. Malle en osier chinée chez Lapiechineuse.
étagère string
Etagère String trouvée en vacances sur une brocante à 15€
meuble à couture
Téléphone trouvé aux puces à Barcelone et meuble à couture chiné chez Lapiechineuse.
commode vintage tete twiggy
Tête twiggy sur leboncoin à 150€, commode donnée et retapée
malle rotin lampe à poser
Lampe à poser 2€, valisette à 4€, brocante
seconde main décoration intérieur
Petites valisettes 2€ pièceet table de chevet 20€, brocante. Petite chaise donnée par ma grand-mère.
seonde main décoration intérieur
Grande malle en osier 10€ et étagère en rotin 2€, en brocante. Commode à 40€ chez Emmaüs.
seconde main décoration intérieur
Ensemble bureau et chaise d'écolier pour 40€, trouvé sur Instagram

Finalement, ce que j’aime vraiment dans le fait de chiner, c’est que je réutilise les objets en leur donnant une seconde vie. C’est aussi l’occasion de lutter contre la surconsommation de masse, mais surtout de connaître cette satisfaction d’avoir trouvé cet objet, tant recherché. Enfin, si vous souhaitez faire des économies, la seconde main est un excellent compromis. 

Si vous cherchez bien, que vous êtes patient et que vous savez négocier, je suis certaine que vous trouverez de beaux trésors.

 

 

Aimez-vous les achats de seconde main ? 

Quelle est votre plus belle trouvaille ?

D’autres astuces à partager ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires sur “La seconde main : petit budget maxi effet”